Librairie indépendante Rennes - Pécari Amphibie

12 octobre 2018

Séance de dédicace dans votre librairie!

  Bonjour,
J'ai le plaisir de vous annoncer, que le vendredi 26 octobre à 17h, je reçois Valérie Lys pour dédicacer ses romans policiers et échanger avec vous sur tous ses autres romans!
Rendez-vous à la librairie Pécari Amphibie à l'angle de la rue Saint-Louis et de la place Sainte-Anne à Rennes.

Valérie
Lys est l'auteure de L’œuvre des pieux, Rennes échec au fou,
Confessions Rennaises, L'enfant pétrifié, et Grise mine à Fougères.

51SKJFrbw-L

L'oeuvre des pieux

Au centre de la pièce, un homme torse nu était agenouillé sur le sol. Un rabot à la main, il ponçait le parquet. Un pieu flanqué dans la poitrine me confirma la fixité de sa posture était des plus surprenantes. L'homme était mort.

Au coeur de Rennes, le commissaire Velcro va voir ressurgir le chaos des années passées, l'ambition sans limites de quelques hommes, l'origine inconnue de quelques autres.

Il devra lutter contre le mensonge et l'hypocrisie.

Velcro, débordé par ses propres sentiments, sortira-t-il vainqueur de ces fantômes qui nous hantent tous
éditions Palémon, 10 euros.

 

Posté par Maxime Aubin à 16:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 septembre 2018

Sorcières, la puissance invaincue des femmes - Mona Chollet

chollet

 

Qu’elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femme ces siècles de terreur ont-ils censurés, éliminés, réprimés ?

Ce livre en explore trois et examine ce qu’il en reste aujourd’hui, dans nos préjugés et nos représentations : la femme indépendante — puisque les veuves et les célibataires furent particulièrement visées ; la femme sans enfant — puisque l’époque des chasses a marqué la fin de la tolérance pour celles qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée – devenue, et restée depuis, un objet d’horreur.

Enfin, il sera aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s’est développé alors tant à l’égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.

La Découverte, 18 €

 

Eloge des Mauvaises Herbes, ce que nous devons à la ZAD

livre_affiche_543

 

Pour la première fois des intellectuels et des écrivains prennent partis pour la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Ils expliquent que la « zone à défendre » est bien plus qu’un bout de bocage. Dans un monde où tout doit être normé, catalogué, mesuré, homogénéisé, s’y inventent de nouvelles formes de vies et de liberté. C'est un carré de mauvaises herbes dans un paysage artificialisé, calibré, et bétonné.

Sur la ZAD, on existe en commun et on cohabite avec la nature. On partage des rêves et des outils. On sort de l’emprise du marché en construisant sa cabane en terre-paille. On redonne du sens au travail en élevant des vaches et en prenant soin de la forêt. On échappe au couperet de l’Etat en cultivant les solidarités et l’accueil. On lutte en dormant et on prépare les alternatives en occupant des terres. Ce n’est pas une utopie, c’est notre réalité de demain qui prend formes sous nos yeux.

Ont contribué à cet ouvrage : Olivier Abel, Christophe Bonneuil, Patrick Bouchain, Alain Damasio, Virginie Despentes, Amandine Gay, John Jordan, Bruno Latour, Wilfried Lupano, Geneviève Pruvost, Nathalie Quintane, Kristin Ross, Pablo Servigne, Vandana Shiva et Starhawk.

Les recettes des ventes de ce livre iront aux activités développées sur la ZAD.

Les Liens Qui Libèrent, 14 €

 

L'Entraide, L'Autre Loi de la Jungle - Pablo Servigne, Gauthier Chapelle

livre_affiche_525

Dans cette arène impitoyable qu’est la vie, nous sommes tous soumis à la « loi du plus fort », la loi de la jungle. Cette mythologie a fait émerger une société devenue toxique pour notre génération et pour notre planète.

Aujourd’hui, les lignes bougent. Un nombre croissant de nouveaux mouvements, auteurs ou modes d’organisation battent en brèche cette vision biaisée du monde et font revivre des mots jugés désuets comme « altruisme », « coopération », « solidarité » ou « bonté ». Notre époque redécouvre avec émerveillement que dans cette fameuse jungle il flotte aussi un entêtant parfum d’entraide…

Un examen attentif de l’éventail du vivant révèle que, de tout temps, les humains, les animaux, les plantes, les champignons et les micro-organismes – et même les économistes ! – ont pratiqué l’entraide. Qui plus est, ceux qui survivent le mieux aux conditions difficiles ne sont pas forcément les plus forts, mais ceux qui s’entraident le plus.

Pourquoi avons-nous du mal à y croire ? Qu’en est-il de notre ten­dance spontanée à l’entraide ? Comment cela se passe-t-il chez les autres espèces ? Par quels mécanismes les personnes d’un groupe peuvent-elles se mettre à collaborer ? Est-il possible de coopérer à l’échelle internatio­nale pour ralentir le réchauffement climatique ?

À travers un état des lieux transdisciplinaire, de l’éthologie à l’anthro­pologie en passant par l’économie, la psychologie et les neurosciences, Pablo Servigne et Gauthier Chapelle nous proposent d’explorer un im­mense continent oublié, à la découverte des mécanismes de cette « autre loi de la jungle ».

Les Liens Qui Libèrent, 14.99 €

 

Nous Voulons des Coquelicots - Fabrice Nicolino, François Veillerette

livre_affiche_549

 

Un manifeste événement !

Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises.

Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles moteurs ou cérébraux chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui préfère la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers.

Nous ne reconnaissons plus notre pays. La nature y est défigurée. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans ; la moitié des papillons en vingt ans ; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards ; les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares. Rendez-nous nos coquelicots et nos bleuets ! Rendez-nous la beauté du monde !

Non, nous ne voulons plus. À aucun prix. Nous exigeons protection. Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides en France. Pas demain. Maintenant. Assez de discours, des actes.

Les Liens Qui Libèrent, 8.00 €

 

Posté par Maxime Aubin à 16:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 août 2018

Epiphania - Ludovic Debeurme

Tome 1 :

Après un tsunami gigantesque sur la planète, des demi-sphères éclosent dans la terre. À l'intérieur, il y a des fœtus en gestation qui sont à la fois des hommes et des bêtes. Ces Mixbodies étant des millions, la cohabitation avec les humains se met en place de façon très anarchique.

« Une fiction haletante, basée sur les grandes problématiques sociétales actuelles. »

Tome 2 :

Sentant instinctivement qu'il est programmé pour nuire à l'espèce humaine, Kodji choisit de quitter son père adoptif, David, pour le protéger. Il s'engage au côté des Epiphanians pour rejoindre le cratère d'une météorite tombée lors d'un cataclysme. L'occasion de lever une partie du voile sur le mystère de leur origine.

« C’est ainsi que je suis fait. À jamais dissemblable de ceux de ton espèce. Là où tu vois s’élever les cités accueillantes, je vois, moi, à travers le bitume que l’on couche à l’infini pour étendre encore et encore les villes arrogantes, la fin d’un monde fait de racines, de lichens, de vers et de bactéries ancestrales. »

Casterman, T1 : 22€, T2 : 23€

epiphania1

epit1

epit1-2

epiphania2

epit2

Posté par Maxime Aubin à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Santiagolf du Morbihan - B-gnet

"Courageux guerrier du Morbihan, SANTIAGOLF part chercher le célèbre pain elfique (sans gluten) du Mont Saint-Michelfe.

Aidé par le fidèle nain Pabloïn et le mage Goudalfe (qui change régulièrement de couleur), il va traverser l’Ouest sauvage, de la Bretagne à la Normandia, peuplé de dragons banquiers, de squelettes topless ou de sorcières voyeuses jusque chez le noir seigneur nécromancien à Pan-Hâm, là où veille sur la hausse des loyers le Grand Oeil-qui-voit-tout-entend-tout-dont-on-ne-parle-pas.

Pseudo-suite déjantée de SANTIAGO, qui passait le western à la moulinette, ce nouvel opus b-gnesque à souhait prouve à nouveau la maîtrise de l'humour absurde, du détournement de références à la Goscinny et de la capacité de son auteur à savoir tout dessiner, depuis la cathédrale de PanHam jusqu'à la dernière dent du dragon le plus hargneux."

Vraoum, 15€

santiagolf

santiagolf1

santiagolf2

Posté par Maxime Aubin à 15:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sex & Sex & Rock & Roll - Vincent Brunner et Luz

Le dictionnaire du Rock'n'Roll ouvertement sexuel

Pourquoi Jimi Hendrix ou Blondie sont-ils plus sexy que Pavarotti ou Céline Dion ? La "banane" des artistes rockabilly n'est-elle pas, en soi, un symbole phallique ? La libération des moeurs prônée par la musique hippie, l'androgynie et la bisexualité du glam-rock, la provocation et le cuir sadomasochiste du punk... Le sexe constitue l'élément moteur du rock'n'roll, reléguant le reste (oui, ça va, on le sait, les drogues) à ses vapeurs. Précisons que ce livre, gaulé comme un dictionnaire, n'est pas pour les petits enfants - et encore moins les cahiers "Explicit drawings". Sex Sex Rock'n'Roll s'adresse à celles et ceux qui, depuis leur adolescence rebelle, perçoivent dans les mystères du sexe et les fantasmes du rock'n'roll un seul et même mythe.

Flammarion, 12,50€

sexe-sexe-et-rock-n-roll-9782081295704_0

sex&rock

sex&rock2

Posté par Maxime Aubin à 15:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 août 2018

Débâcle - Lize Spit

"À Bovenmeer, un petit village flamand, seuls trois bébés sont nés en 1988 : Laurens, Pim et Eva. Enfants, les “trois mous­quetaires” sont inséparables, mais à l’adolescence leurs rap­ports, insidieusement, se fissurent. Un été de canicule, les deux garçons conçoivent un plan : faire se déshabiller devant eux, et plus si possible, les plus jolies filles du village. Pour cela, ils imaginent un stratagème : la candidate devra résoudre une énigme en posant des questions ; à chaque erreur, il lui faudra enlever un vêtement. Eva doit fournir l’énigme et ser­vir d’arbitre si elle veut rester dans la bande. Elle accepte, sans savoir encore que cet “été meurtrier” la marquera à jamais. Treize ans plus tard, devenue adulte, Eva retourne pour la première fois dans son village natal. Cette fois, c’est elle qui a un plan…
Véritable coup de tonnerre dans le paysage littéraire aux Pays-Bas et en Belgique, immense succès de librairie qui a valu à son auteur les plus grands éloges, Débâcle est un roman choc, servi par une écriture hyperréaliste et intransigeante. Une expérience de lecture inoubliable."

Actes Sud, 23€

 

Bruxelles Culture

"Lize Spit épouse à la perfection les contours toxiques du drame dans ce qu’il possède de plus ordinaire, offrant une sorte de fable sur la cruauté."

 

Université Syndicaliste

"La couverture française de Débâcle donne d’emblée le ton : trash et dérangeant."

 

Jean-Claude Vantroyen, Le Soir

"C’est une plongée fascinante dans l’univers de ces ados qui voudraient devenir des adultes, avec leurs craintes, leurs angoisses, leur détermination, leurs hésitations, leur fragilité, leurs fantasmes, leur désir de sexe, leur cruauté, le souci, en tout cas pour Eva, de leur apparence. Hypnotisant. Un roman tragique, drôle, impitoyable. Éblouissant. Sans aucun doute un des meilleurs livres de ce début d’année."

9782330092658débâcle

 

Posté par Maxime Aubin à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Arrachez les bourgeons, tirez sur les enfants - Kenzaburô Ôé

"Pendant la Seconde Guerre mondiale, des enfants d'une maison de correction fuient les bombardements et se réfugient dans un village de montagne. Leur éducateur les place sous l'autorité d'un maire convaincu qu'un mauvais enfant doit être supprimé «dès le bourgeon». Le jeune narrateur et son petit frère font partie de ce groupe de délinquants bientôt à la merci des villageois haineux, qui les contraignent à enterrer des animaux victimes d'une épidémie. Quand trois personnes meurent, contaminées, les villageois, pris de panique, abandonnent le village en y enfermant les enfants, qui prennent possession des maisons désertées et esquissent même les règles d'une vie en société. Temps suspendu, unique dans cette histoire de bruit et de fureur, où s'expriment les douceurs de la fraternité et les joies d'un premier amour. Malgré la présence d'un jeune Coréen et d'un soldat déserteur qui tentent de les aider, l'affrontement avec les villageois de retour ne pourra être évité.
Cette impressionnante fable sociale écrite en 1958 appartient à la grande veine de Kenzaburô Oé. Densité, richesse d'analyse, foisonnement de l'imagination, violence, émotion : toutes les qualités du Prix Nobel se trouvent réunies."

Imaginaire Gallimard, 8,50€

arrachez les bourgeons

Posté par Maxime Aubin à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Être(s) roux, regards croisés sur une singularité - Élodie Roux-Guyomard, Marie-Savine Colin, photographies de Pascal Sacleux

"La rousseur sous toutes les coutures

Ce livre, tout d’abord, rassemblera les 728 portraits de roux qui seront passés devant l’objectif du photographe Pascal Sacleux. Notre volonté : valoriser les roux, leur offrir une visibilité, sans casting préalable, pour leur prouver que même s’ils sont rares, ils ne sont pour autant pas seuls. À travers le regard du photographe, nous voulions aussi faire évoluer celui des roux sur eux-mêmes et celui des autres sur nous.

Être(s) roux est aussi le terrain d’une réflexion transversale qui s’appuie sur de nombreuses données scientifiques (histoire, génétique, sociologie, psychanalyse…) mais aussi sur l’étude de la représentation de la rousseur dans l’art et les médias notamment. Il s’agit là de mieux comprendre ce regard qui se porte sur nous et percer les mystères de l’inconscient collectif. Comment en effet expliquer que quelques mèches suscitent encore tant de sentiments extrêmes ? Que se cachent-ils derrière ces jugements hâtifs et parfois stigmatisants ?

Cet ouvrage est enfin celui de la parole, celle d’adultes comme d’enfants, dont nous avons croisé les regards, souvent remplis d’émotions. Ils nous racontent leur histoire personnelle que nous tenions à vous livrer telle que nous l’avons recueillie. Car avant d’être une aventure artistique, ce livre est avant tout une aventure humaine."

Éditions Goater, 25€

 

être-roux-livre-pascal-sacleux-1100x1100

auteur être roux

2e auteur être roux

photog être roux

Posté par Maxime Aubin à 15:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 juillet 2018

La danse du chagrin - Bernie Bonvoisin

"Je suis venu au Liban, voir ce qu'il en était de ces hordes de crevards qui prenaient d'assaut nos frontières, pour nous voler nos emplois et cramer nos allocs. J'ai décollé mon cul de mon divan, éteint ma télé après 59 mois passés à regarder le peuple syrien se faire écraser dans un silence vertigineux. J'ai vu la lumière au milieu de cette misère...". Un jour d'été 2015, Bernie Bonvoisin décide de se rendre au Liban et d'aller à la rencontre des jeunes Syriennes et Syriens réfugiés au pays du Cèdre.
Dans les camps et les squats de fortunes où les exilés forcés survivent dans un dénuement extrême, le long de la frontière, il veut recueillir les mots d'une enfance volée par la guerre et le terrorisme, dont l'innocence anéantit tous les discours politiques. Là, il rencontre une génération sacrifiée à la maturité spectaculaire, le futur de la Syrie.

Don Quichotte, 18 euros

ob_25571e_61eg4uhjznl

Posté par Maxime Aubin à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juillet 2018

Les joies d'en bas

On s’imagine tout savoir sur l’organe sexuel féminin, car il en est
souvent question dans les magazines et sur Internet. Mais voilà que Les Joies d’en bas,
écrit par deux futures praticiennes norvégiennes et traduit dans une
trentaine de langues, dissipe enfin un ensemble de mythes ou de fausses
vérités entourant le sexe. Non, on ne peut pas constater médicalement si
une fille est en­core vierge. Non, l’orgasme purement “vaginal”
n’existe pas. Et le clitoris n’est pas un bouton magique sur le­quel il
suffit d’appuyer…

En faisant état des tout derniers résultats de la re­cherche, ce livre
révèle la face cachée du clitoris, retrace la ronde des hormones qui
orchestrent les menstrua­tions, fait le tour des différents types de
contraception… et met enfin le doigt sur le fameux point G.

Voici un guide réjouissant et utile du “continent noir” qui rappelle une
chose essentielle : pour être fière de son sexe, il faut le connaître.

Nina Brochmann et Ellen Stokken Dahl, Actes Sud, 22,50€.


                         

9782330090531

Posté par Maxime Aubin à 14:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]