Librairie indépendante Rennes - Pécari Amphibie

25 septembre 2020

"BREIZH - Histoire de la Bretagne", Tome 6 : "Anne de Bretagne", de Jigourel & Babonneau

" Un album plein de fureur et de passion... La Bretagne vit les dernières décennies d'une indépendance conquise de haute lutte contre les volontés annexionnistes du puissant voisin français. Un siècle et demi de son histoire, celle qui n'est pas enseignée sur les bancs de l'école et pour cause, évoquée par le dessin précis de Christophe Babonneau et la plume efficace de Thierry Jigourel. Cent cinquante ans d'une Histoire qui va de la fin de la guerre de succession de Bretagne à la mort d'Anne de Bretagne, la dernière duchesse qui, à la suite de son père François II, se battit pour conserver à l'Etat breton ses libertés et son indépendance. "

 

Prix : 14,95 euros

 

Edition : Soleil Celtic

 

Breizh - Histoire de la Bretagne -6- Anne de Bretagne

 

Breizh – Histoire de la Bretagne T6 : Anne de Bretagne (0), bd chez Soleil de Jigourel, Babonneau, Gonzalbo

Anne de bretagne 2

Anne de bretagne 3

Posté par Maxime Aubin à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 septembre 2020

LES BLEUS ETAIENT VERTS, de Alain Jaspard

ROMAN COUP DE COEUR DU LIBRAIRE !

 

"Max ne suivra pas son père six cents mètres sous terre. La mine, très peu pour lui. À vingt ans, Max rêve d'ailleurs. Alors en 1961, quand il embarque pour l'Algérie, il se dit qu'au moins, là-bas, il y aura le soleil et la mer. Il ne sera pas déçu.
Pour l'aspirant au 11è bataillon de chasseurs alpins, le poste frontière algéro-tunisien relèverait presque de la sinécure. D'autant qu'il rencontre Leïla, une jeune infirmière Berbère dont il tombe fou amoureux. Tant pis pour sa fiancée sténo à Saint-Étienne.
Mais à l'approche du cessez-le-feu, les tensions s'exacerbent, l'ennemi d'hier devient le nouvel allié et Max essaie de garder la face dans ce merdier. Saleté de guerre...

Tragi-comédie cruelle et corrosive où le verbe mordant d'Alain Jaspard incise dans la laideur d'un conflit remisé aux oubliettes, Les Bleus étaient verts est le portrait d'une jeunesse en mutation qui s'apprête à briser ses entraves, à libérer sa soif de vivre et d'aimer."

 

PRIX : 17 euros

EDITION : Héloïse d'Ormesson

 

 

EXTRAIT

"Le Ville d'Oran

Juillet 1961

A vingt ans, Max n'avait jamais mis les pieds sur un bateau, ni même approché et touché la coque froide et vibrante d'un cargo larguant les amarres pour la Tasmanie ou les îles Vierges. A vingt ans, il savait à peine nager. A vingt ans, il ne connaissait de la mer que ses séjours à la Napoule, au centre de colonie de vacances du comité d'entreprise des Charbonnages de France, où il avait perdu son pucelage à quinze ans - grâce soit rendue à la générosité d'une cantinière de la salle à manger des ados, une fille du Pas-de-Calais aux mains rouges et au coeur tendre, sur la plage au clair de lune, dans de laborieuses contorsions entre bâtons d'esquimaux et mégots de Gauloises bleues, "ça me gratte, j'ai du sable plein la culotte" -, exploit qu'il ne parviendrait à renouveler que trois ans plus tard malgré son assiduité, en cause une coriace acné juvénile. A vingt ans, il ne savait pas grand-chose.

A vingt ans, on l'envoya sous les drapeaux." (page 7)

 

La suite est à découvrir en librairie ...

 

Les Bleus étaient verts

 

 

 

Posté par Maxime Aubin à 15:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 septembre 2020

"CHAVIRER" de LOLA LAFON

COUP DE COEUR DU LIBRAIRE !

 

"1984. Cléo, treize ans, qui vit entre ses parents une existence modeste en banlieue parisienne, se voit un jour proposer d’obtenir une bourse, délivrée par une mystérieuse Fondation, pour réaliser son rêve : devenir danseuse de modern jazz. Mais c’est un piège, sexuel, monnayable, qui se referme sur elle et dans lequel elle va entraîner d’autres collégiennes.

2019. Un fichier de photos est retrouvé sur le net, la police lance un appel à témoins à celles qui ont été victimes de la Fondation.

Devenue danseuse, notamment sur les plateaux de Drucker dans les années 1990, Cléo comprend qu’un passé qui ne passe pas est revenu la chercher, et qu’il est temps d’affronter son double fardeau de victime et de coupable.

Chavirer suit les diverses étapes du destin de Cléo à travers le regard de ceux qui l’ont connue tandis que son personnage se diffracte et se recompose à l’envi, à l’image de nos identités mutantes et des mystères qui les gouvernent.

Revisitant les systèmes de prédation à l’aune de la fracture sociale et raciale, Lola Lafon propose ici une ardente méditation sur les impasses du pardon, tout en rendant hommage au monde de la variété populaire où le sourire est contractuel et les faux cils obligatoires, entre corps érotisé et corps souffrant, magie de la scène et coulisses des douleurs."

 

EDITION : Actes Sud

 

PRIX : 20,50 euros

 

 

"La prochaine fois, avait promis l'homme. Je peux ? Avait-il demandé. Cléo avait hoché la tête. Les lèvres de l'homme sur sa joue, son souffle léger dans son cou, rapide : cette vanille donnait envie de la dévorer. Avait-elle envie d'être dévorée ? La prochaine fois ?

Elle avait rangé le billet de cent francs dans la boîte à biscuits où elle conservait des cartes postales. Cléo s'imaginait le tendre à ses parents et ainsi mettre fin à l'acrimonie de sa mère, elle se plaignait d'être la seule à faire les comptes, fustigeait les achats inutiles de son père, lequel ripostait qu'elle n'allait pas lui dicter ses goûts. l'amour effiloché, c'était se reprocher de ne pas compter de la même façon. Cléo les écoutait depuis sa chambre, à l'abri, elle était ailleurs, tout au bord de l'immense." (p.51)

Posté par Maxime Aubin à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2020

YASMINA - TOME 1 : MASTER-CLASSE de Wauter Mannaert

"Alarmée par les habitudes alimentaires des élèves et l'inertie de l'école en matière d'écologie, Yasmina a décidé d'agir !

Elle s'est donné pour mission de remplacer une heure d'anglais par un cours de cuisine et une heure de mathématiques par une initiation au jardinage. Pour ce faire, il lui faut réunir cinquante signatures sur sa pétition. Une mission quasiment impossible au vu du manque d'intérêt de ses camarades pour l'environnement...

De son côté, Omran, le papa de Yasmina, apprend que la friterie dans laquelle il travaille doit mettre la clé sous la porte. Un véritable coup dur pour ce père célibataire.

Aidé par ses amis, Cyril, Marco et Amaryllis, il ne se laisse toutefois pas abattre et décide de lancer son propre commerce ambulant. Au menu : nems végétariens, fromage de chèvre et miel, gaufres aux légumes... Malheureusement, aucune de ces innovations culinaires ne rencontre son public.

Le monde ne semble définitivement pas prêt pour le changement d'alimentation...

Si bien que Yasmina et son papa vont devoir jongler entre ruse et créativité pour changer les mentalités !

Une nouvelle série aussi trépidante que colorée, menée fourneaux battants par une héroïne aux préoccupations actuelles."

 

Edition : Dargaud

Prix : 9,99 euros

Yasmina tome 1 - BDfugue.comLire en ligne Yasmina TOME 1

Yasmina - Tome 1, Master-classe de Wauter Mannaert - Album - Livre - DecitreRyun Reuchamps on Twitter: "TODAY! Le tome 1 de « Yasmina » fait sa rentrée! Dans toutes les bonnes librairies dès aujourd'hui! De Wauter Mannaert ⁦@EditionsDargaud⁩ #BD #goodfood #écologie… https://t.co/nuEJhW0jlA"

 

 

Posté par Maxime Aubin à 15:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2020

"L'Oasis : petite genèse d'un jardin biodivers" de Simon Hureau

"Lorsque Simon Hureau et sa famille emménagent dans leur nouvelle maison, leur jardin n'est qu'un triste gazon bordé de haies mornes et planté d'arbres fatigués, d'où les insectes et les oiseaux sont quasiment absents. L'auteur entreprend alors d'y faire revenir la vie. Quand l'homme et la nature coopèrent, ils peuvent faire renaître la biodiversité et la beauté. L'Oasis en est une merveilleuse démonstration."

Edition : Dargaud

Prix : 19,99 euros

 

L'Oasis - Petite genèse d'un jardin biodivers de Simon Hureau - Album - Livre - DecitreL'oasis- Petite genèse d'un jardin biodiversL'Oasis, une BD pour renouer avec la Nature - Photo - DARGAUDL'oasis – Simon Hureau – jardin – documentaire – ecologie biodiversité – faune – flore – p.4 – Branchés Culture

Posté par Maxime Aubin à 17:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 septembre 2020

"Baiser après #MeToo - Lettres à nos amants foireux" de Ovidie et Stéphanie Diglee

"A l'heure de la libération de la parole, Ovidie choisit la forme épistolaire pour s'adresser aux hommes et revenir sur des situations anormales vécues par presque toutes les femmes. Que leur dirait-on aujourd'hui ? Oserions-nous évoquer des comportements douteux à un moment de la relation ? Quel est l'état des lieux de nos fantasmes ? Tout reste à reconstruire entre les sexes.

De ce champ de ruines renaîtra peut-être une sexualité plus apaisée et plus joyeuse."

 

Editeur : Marabout

Prix : 17,95 euros

 

Baiser après #Metoo Lettres à nos amants foireux - broché - Ovidie, Stéphanie Diglee - Achat Livre | fnac

Posté par Maxime Aubin à 16:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juillet 2020

MANIFESTE POUR S'AFFRANCHIR DES DIKTATS SEXUELS

LIBRES

 

OVIDIE ET DIGLEE

 

« La seule certitude qu'il nous reste en matière de sexe : nous sommes les seules décisionnaires de ce que nous faisons de notre corps et rien ni personne ne devrait jamais nous dicter notre conduite. » Ovidie.Publicité, télévision, clips, blogs, magazines, applications, le sexe n'a jamais été aussi omniprésent dans notre environnement culturel. On en parle de plus en plus, mais en parle-t-on réellement mieux ? Au lieu de nous imposer un énième guide censé faire de nous des amantes parfaites, Ovidie et Diglee nous proposent de nous « foutre la paix » dans ce livre drôle, déculpabilisant et décomplexant.

0434e410197af868f5ee3ab9794bddf9Libres 1

EDITIONS : TAPAS :-*

PRIX : 18,95 EUROS

Posté par Maxime Aubin à 15:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juillet 2020

"Ama, le souffle des Femmes" de Manguin Becq

"Ama, le souffle des Femmes" de Manguin Becq

"Japon. Fin des années 1960. Nagisa, jeune citadine timide venue de Tokyo débarque sur Hegura, une ile minuscule perdue dans La mer du Japon. Que vient-elle faire là ? Nul ne le sait. Mais si elle veut rester. elle devra se faire sa place parmi les "Ama", ces femmes qui plongent nues à ta recherche des précieux ormeaux et possèdent un statut à part, cheffes de famille libres et fortes, n'obéissant à aucune autre loi qu'à celles de leur clan..."

Editeur : Sarbacane

Prix : 21.50

ama3

ama2

ama1

Posté par Maxime Aubin à 12:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

"Viva L'anarchie ! La rencontre de Makhno et Durruti" De Bruno et Corenthin Loth
"Dans ce nouvel album, Bruno Loth retrace les principaux événements qui ont marqué la vie des deux anarchistes Buenaventura Durruti et Nestor Makhno qui ont en commun d'avoir réussi à mettre en pratique l'anarchie sur tout un territoire (Catalogne - Ukraine). En 1927, après une tentative de coup d'État contre le roi d'Espagne Alphonse XIII, Durutti est emprisonné en France. Finalement libéré, il échappera à l'extradition vers l'Argentine, mais aura 10 jours pour quitter la France. C'est à Paris, dans la clandestinité, que Durrutti rencontre Nestor Makhno, figure de l'anarchisme ukrainien, communiste libertaire et fondateur de l'armée révolutionnaire insurrectionnelle Makhnovchtchina. Cette rencontre sera pour eux l'occasion de confronter leurs expériences et leurs idéaux... La confrontation des destinées de deux anarchistes majeurs de l'Histoire européenne."
Edition : La Boite à Bulles
Prix : 18 euros

vival'anarchie5

vival'anarchie4

vival'anarchie!3

vival'anarchie!

Posté par Maxime Aubin à 10:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2020

L'histoire de l'industrie agroalimentaire mondialisée

Lettre à une petiote sur l'abominable histoire de la bouffe industrielle par Fabrice Nicolino
Après s’être adressé à Raymond dans Lettre à un paysan sur le vaste merdier qu’est devenue l’agriculture, Fabrice Nicolino raconte à une fillette l’histoire de l’alimentation humaine. De l’ère paléolithique jusqu’à nos jours, de l’hégémonie des chasseurs-cueilleurs à celle de la boîte de conserve et des plats cuisinés, la manière de se nourrir n’a cessé de muter au gré d’évolutions sociales et d’innovations techniques.
Vite récupérée par les géants comme Nestlé, Bayer, Unilever, PepsiCo, la promesse initiale de progrès et du mieux-vivre a laissé place à de puissants lobbies industriels : la santé des hommes et des écosystèmes les laisse indifférents.
Dans une prose engagée et toujours richement documentée, Fabrice Nicolino nous rappelle à juste titre que ce sont les hommes qui, par des décisions politiques et économiques, sont responsables de l’état désastreux de l’alimentation industrielle d’aujourd’hui.
Pourtant, tout n’est pas perdu. Cette petite fille a encore la possibilité de faire de meilleurs choix. En se tournant par exemple vers le fabuleux modèle du peuple Karen.

lettre à une petiote

Editions : Actes Sud
Collection : Babel essai
Prix : 6,50 euros

Posté par Maxime Aubin à 12:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]